Cécile EDEL dans LA NEF : Purquoi marcher pour la Vie?

Chaque année depuis plus de dix ans, le troisième dimanche de janvier, des dizaines de milliers de citoyens, toutes générations con­fondues, arrivent de toute la France, voire de l’étranger, et parcourent plusieurs kilomètres dans Paris pour « marcher pour la Vie ». Mais qu’est ce donc Marcher pour la Vie ? Que peut donc signifier cet acte de manifestation, en particulier cette année, dans un contexte si hostile au respect de la vie de l’enfant à naître et d’une manière plus générale si hostile à tous ceux qui souhaiteraient défendre ce dernier ?

Depuis des années, nous assistons, avec une accélération sans précédent ces derniers temps, à un emballement de la culture de mort. Nous sommes passés en quelques décennies d’une dépénalisation d’un acte qui devait rester exceptionnel, à un remboursement total, voire un encouragement des pouvoirs publics à recourir à celui-ci. Le summum fut en 2014 avec la consécration de l’avortement en « droit fondamental », signifiant par là même une négation totale de ce qu’est sa réalité, ses conséquences et le vécu des personnes.
Quant à la proposition de loi sur l’extension du délit d’entrave à l’IVG votée par l’Assemblée Nationale puis par le Sénat ces dernières semaines, elle constitue à elle seule, une grave atteinte non seulement à la liberté d’expression et d’opinion mais aussi au droit à l’information des femmes. Par ce vote, nous sombrons dans une véritable tyrannie au moyen de laquelle l’État dicte ce qui est de l’ordre de la vérité et contraint les citoyens au silence à partir du moment où leur opinion est contraire à celle qu’il promulgue. (...)

Lire la suite sur :

http://www.lanef.net/t_article/pourquoi-manifester-le-22-janvier-cecile-edel-26297.asp

Tags: