L’Association Femmes Enceintes en Difficulté – Choisir la Vie-Drôme

Pour une aide discrète, bénévole,
efficace pour vous
et pour vos enfants
Appelez le 06 67 86 06 31
ou écrivez à
drome [arobase] choisirlavie.fr

Pour le public, c’est d’abord un numéro d’appel sur téléphone portable que l’on peut trouver dans l’annuaire, classé dans les « associations humanitaires, d’entraide, et d’action sociale ».
Au 06 67 86 06 31, une sage-femme répond. L’équipe qui l’entoure a pour vocation, comme son nom l’indique, de prodiguer une aide aux femmes enceintes qui se trouvent en situation difficile.

 

Nous comptons environ 200 adhérents, principalement en Drôme-Ardèche, qui, par leurs cotisations et leurs dons, nous permettent d’agir et d’accomplir notre mission. Pour les renseigner sur notre action, nous leur envoyons une circulaire d’information trois fois par an. Les membres actifs et familles d’accueil, professionnels de santé ou non, sont bénévoles, en grande majorité formés à l’écoute. L’association est rattachée au mouvement national Choisir la Vie. Son orientation est donc délibérément « pro-vie » mais, contrairement à ce que certains voudraient faire croire, tout se passe dans le respect de la personne et de son choix quel qu’il soit… Pas de pression morale mais bien une réflexion sur la loi naturelle, ce qui est bon pour la personne et la défense du plus faible et de son droit à vivre. Celles qui, malgré une grande détresse, choisissent de garder leur enfant plutôt que de recourir à l’IVG ne sont ni assez entourées ni assez soutenues dans notre société. Nous les aidons à renforcer leurs moyens d’accueillir l’enfant. Nous le faisons matériellement car layette et matériel de puériculture sont donnés gratuitement aux futures mamans. Souvent, des secours financiers suivis (dans la mesure de nos possibilités), même pendant plusieurs années, permettent aux jeunes mères de franchir une mauvaise période et de mieux s’en sortir.

 

Tendresse d'une mère

Layette tricotée pour des femmes en difficulté

Les membres de l'association

 Au début de chaque année, nous organisons à l’occasion de notre Assemblée Générale une journée de dialogue, de sensibilisation, de formation sur les enjeux de l’avortement. Nous souhaitons apporter une réelle information et une véritable prévention des souffrances qui lui sont liées. Nous menons ces actions autant que possible en collaboration avec les travailleurs sociaux et les personnels de santé. Le constat d’un nombre toujours élevé d’ « IVG » dans notre pays (220 000 par an) conduit les plus hautes autorités de l’Etat à s’interroger sur les moyens qui permettraient de le réduire. Mais les mesures effectives font défaut. Privilégier l’éducation affective et sexuelle des jeunes afin de prévenir les conduites à risques, renforcer l’accueil en maisons spécialisées dans l’accompagnement des grossesses « précaires », revaloriser le don de l’enfant à l’adoption, tout cela constitue quelques pistes concrètes et réalistes pour permettre un vrai choix de liberté pour les jeunes filles, les femmes et les couples confrontés au problème de « l’enfant surprise ».

Tels sont les domaines dans lesquels notre association s’efforce modestement d’AGIR.

 

Marie-Pierre BLACHE, Présidente