Exemple de lettre au président pour sauver Vincent .

Monsieur le Président,

 
A travers vos nombreuses prises de paroles, vous avez à coeur de vous présenter comme le président à l'écoute de tous les français, soucieux du meilleur pour chacun de vos cocitoyens.
Ce souci de chacun d'eux ne saurait vous affranchir d'écouter aujourd'hui la voix des parents de Vincent Lambert qui supplient le corps médical de laisser la vie à leur fils. A travers eux, c'est la supplique de tous les parents de patients cerebro-lésés que vous devez entendre. Vous ne pouvez , tel Ponce Pilate, vous "laver les mains" de l'issue qui sera donnée à ce qu'il est permis d'appeler "l'affaire Vincent Lambert" au mépris des avis médicaux d'experts et des témoignages des proches de Vincent Lambert qui ne contestent aucunement son état de grand handicap qualifié de pauci-relationnel mais qui refusent de voir dans le maintien de l'alimentation et de l'hydratation de Vincent L,ambert un acharnement thérapeutique, qui sollicitent seulement la possibilité de faire bénéficier Vincent de soins adaptés dans un établissement disposé à le recevoir, soins afférents à toute personne humaine..
Monsieur le Président, je vous écris avec confiance en votre empathie et en votre bienveillance.
Pourrez-vous accepter que le corps sans vie de Vincent Lambert soit rendu à sa mère le jour de la fête de mères ?
Une France qui ne respecterait pas et ne protégerait pas les plus fragiles des citoyens, tels que le sont aujourd'hui les 1500 personnes cérébro-lésées est une France vouée à la mort, condamnée à un eugénisme qui rappelle les heures les plus sombres de l'Histoire.
Je vous remercie pour l'attention que vous porterez à ce message et vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma considération.

Tags: