Experimentation sur embryon : Une mobilisation récompensée

Communiqué de presse de CHOISIR LA VIE

 

Le 4 décembre dernier, d’une façon outrageusement discrète, la proposition de loi visant à « autoriser sous certaines conditions la recherche sur l’embryon et les cellules embryonnaires » était adoptée par le Sénat et ce, alors qu’il y a 17 mois, la loi relative à la bioéthique avait été adoptée après de longs mois de discussions et une concertation du peuple français par le biais des états généraux de la Bioéthique. Comment a-t-on pu à ce point renier et mépriser le travail effectué et la parole des français ?



Heureusement, alors que le texte devait être discuté dans la nuit de jeudi à vendredi par les députés à l'Assembléd nationale,, les 300 amendements déposés par l'UMP sur le seul article du texte, n’ont pas permis que l'examen du texte soit entièrement terminé à une heure du matin !

Ceci a permis, sinon l'abandon du texte, à tout le moins l' ajournement de son adoption de plusieurs semaines; ce texte devra, en effet, être a repris par un autre groupe parlementaire, par le gouvernement, ou mis à l'ordre du jour de l'Assemblée.



Choisir la Vie se réjouit de cette victoire et félicite l’action très efficace de la Fondation Lejeune qu'elle a largement relayée ainsi que celle des députés courageux qui ont su se battre pour défendre le respect de la vie du plus fragile d’entre nous tous.



Choisir la Vie continue, bien sûr, à se mobiliser notamment en relayant, aux côtés d’autres associations, l’initiative citoyenne européenne" Un de nous ", qui vise à mettre fin aux financements de la recherche sur l’embryon humain par l’Union Européenne.





Contacts presse: 06 72 01 53 31

Tags: