Le 8 mai 2016, 6ème marche pour la vie à Rome : un succès.

BEAUCOUP DE JOIE ET DE PRIÈRES À LA SIXIÈME MARCHE POUR LA VIE À ROME 

Le soir du 7 mai, une veillée d’Adoration eucharistique, présidée par les Cardinaux Burke et Pell, a préparé la marche dans l’église romaine Santa Maria Sopra Minerva, auprès du corps de sainte Catherine de Sienne, patronne de l’Italie.

Des étudiants ont continué l’adoration jusqu’au matin du dimanche, 8 mai. Le rassemblement pour les manifestants pro-vie a commencé à 9 h Piazza Bocca della Verità près du Tibre.

La porte-parole et organisatrice de la « Marcia per la Vita », Virginia Coda Nunziante, a défendu les bébés, les mamans, la maternité et toute vie humaine de la conception à sa fin naturelle, et ceci « sans compromis ». Elle a préconisé la fin du drame de l’avortement par l’abrogation de la loi 194 qui l’autorise et par l’aide aux mères et aux familles en y employant l’argent des impôts actuellement utilisé pour tuer.

Elle a également exprimé l’opposition à toute forme d’euthanasie et au changement sournois de la civilisation.

Quatre témoignages autour de l’avortement refusé ou subi ont suivi. Des dirigeants d’associations pro-vie du monde entier ont ensuite été invités sur le podium.

114 associations d’Italie et du monde entier, venus de 29 pays, ont participé à la manifestation. Grâce à un congrès mondial, organisé les 6 et 7 mai à Rome par Voice of the Family, le monde anglophone des cinq continents était représenté

. Le Dr. Dor de SOS Tout-Petits participait à la manifestation ainsi que Droit de Naître et la déléguée de Choisir la Vie, avec le drapeau français « Cœur de Jésus, espoir et salut de la France ».

D’autres marches pro-vie dans le monde ont été annoncées, dont celle du 22 janvier 2017 à Paris et celle du 13 mai 2017 à Rome.

La marche festive et priante a traversé le cœur de Rome, avec trois prélats, le Cardinal Burke, Mgr Schneider et Mgr. Negri. Des instruments de musique, des banderoles et des pancartes comme « L’avortement et l’euthanasie détruisent la vie », « Oui à la médecine, non à l’euthanasie », »Ne tuons pas notre avenir ! » ont animé la marche.

Les jeunes, les prêtres et les religieuses étaient très présents, et des mégaphones servaient à lancer des prières ou des chants.

Un groupe d’une soixantaine de Polonais avait apporté son drapeau rouge et blanc de plus de 10 m de long. Ce pays se bat énergiquement contre la culture de mort.

Toute l’Italie était représentée, en particulier par des dizaines de groupements paroissiaux, familiaux et de mouvements pro-vie.

Après deux heures de marche, les milliers de manifestants sont arrivés avant midi place St. Pierre pour la prière du « Regina Coeli ». Le Pape François a salué les participants à la « Marcia per la Vita » et lancé un « Ave Maria » pour toutes les mamans, dont c’était la fête en Italie. Les ballons de toutes les couleurs sont montés avec les prières vers le ciel.

Angelika de Poncharra, déléguée aux relations avec les étrangers de l’association CHOISIR LA VIE

 

Tags: