LE ROME LIFE FORUM SUR LA CONSCIENCE ÉCLAIRÉE OU ERRONÉE

Les 17 et 18 mai 2018, 5 des 25 associations réunies dans le collectif VOICE OF THE FAMILY, représentant 20 pays, ont organisé à l’Université Pontificale de l’Angelicum à Rome leur 5e congrès, sur le thème « La conscience éclairée ou erronée ».

« La promotion d'une fausse notion de la conscience sape la foi catholique dans le monde et, en particulier, l'enseignement sur la morale conjugale et la réception des sacrements. Il est essentiel que nous redécouvrions le vrai concept de conscience, afin que nous puissions ordonner notre vie et notre société selon la loi naturelle et divine », annonçaient les organisateurs.

Fidèles à l’enseignement pérenne de l’Église catholique et au raisonnement de St. Thomas d’Aquin, les onze conférenciers ont rappelé que la conscience morale est créée et basée sur la Loi divine, inscrite par Dieu Créateur dans le cœur de tout homme, pour lui permettre de faire le bien, d’éviter le mal et de porter des jugements de raison sur ses actes. La conscience doit obligatoirement être formée et éclairée par la lumière divine, car l’ignorance éloigne de Dieu et porte à des jugements erronés et au mal objectif. Pour un catholique, une telle ignorance prouve un manque d’amour de Dieu et elle est coupable. Le croyant ne peut pas se réclamer de suivre sa conscience, quand celle-ci est en contradiction avec la Loi divine (ex. : adultère). Sinon, il imite le péché originel et veut se faire Dieu et juge du bien et du mal. Au contraire, tout jugement moral doit partir de la Loi universelle, de la Vérité absolue et des principes généraux, pas de mon cas particulier, et prendre en compte les conséquences tant temporelles qu’éternelles de mon acte. Son but ne doit pas être mon bonheur immédiat, mais ma béatitude éternelle.

Prendre la « pilule du lendemain » sous prétexte que l’œuf fécondé n’est pas encore implanté dans la paroi de l’utérus et ne serait pas encore un être humain est un grave mensonge, car la vie commence dès la conception et l’empêcher de se développer est tuer. Or, pratiquement tous les contraceptifs sont étudiés pour contrecarrer la nidation de l’embryon. Leur utilisation ne peut donc être licite sous aucun prétexte et constitue toujours une faute grave. Mgr Athanasius SCHNEIDER a rappelé que l’Église de la terre devait rester militante et combattre l’ambiguïté, l’hérésie, le progressisme et le communisme, même dans ses propres rangs. La franc-maçonnerie s’attaque ouvertement à tout ce qui est sacré. Beaucoup ont leur propre vérité, mais peu connaissent LA Vérité.

Nous sommes entrés dans la bataille décisive entre l’Église et l’Anti-Christ. La victoire finale est assurée, mais la bataille doit encore être livrée. Gardons une vue surnaturelle sur l’Église, dont le Christ est la tête et le pape simplement son Vicaire. Matthew McCusker a cité le Bienheureux Cardinal NEWMAN, converti de l’anglicanisme, qui avait étudié la primauté de l’obéissance due à Dieu sur celle due aux hommes, même au pape, et rappelé que celui-ci n’avait pas le droit de changer l’enseignement séculaire de l’Église, auquel il est lui-même soumis. Au IVe siècle, le peuple chrétien a mieux défendu l’orthodoxie de l’Église contre l’hérésie arienne que la majorité des évêques. Nous devons faire la même chose aujourd’hui pour ne pas tomber dans l’apostasie. Mgr Livio MELINA a mis en garde contre les dérives du subjectivisme, du relativisme, du libéralisme, du personnalisme, du pluralisme et contre tout changement des paradigmes de la Vérité. Le cardinal Raymond Leo BURKE a attiré l’attention sur le salut éternel, fruit de l’obéissance du Christ au Père et de la nôtre au Christ. Les libertés de conscience et de religion et les valeurs de la famille sont à la base de toute société et antérieures à tout État.

Avec la divine grâce, les chrétiens sont appelés à transformer le monde. À nous de rester fidèles à la Vérité révélée, de défendre l’Église de toujours et de nous soumettre au Règne du Christ.

 Angelika de Poncharra, déléguée de Choisir la Vie pour les relations internationales.

Programme et texte des conférences (en anglais) : Marcia perlaVia Roma2018\RLF-Programme-2018.pdf

 

 

De g à dr : Matthew McCusker (GB, SPUC), John Smeaton (idem et organisateur pour Voice of the Family), John-Henry Westen (LifeSiteNews Canada et organisateur pour Voice of the Family), Mgr Athanasius Schneider (évêque auxiliaire d’Astana au Kazakhstan), Mgr Livio Melina (Italie, ancien recteur de l’Institut Pontifical Jean-Paul II d’études sur le Mariage et la Famille), Virginia Coda Nunziante (Italie, organisatrice de la Marcia per la Vita), Roberto de Mattei (Italie, Fondation Lepante), Marie Madise (GB, SPUC), Père Linus Clovis (Nouvelle Zélande, Family Life International et organisateur pour Voice of the Family)

Tags: