L'Europe rétablira t'elle la peine de mort?

Chers amis,
Demain, la CEDH se prononcera sur le sort de Vincent Lambert.
En un mot, la Cour Européenne dite " des droits de l’Homme" décidera si oui ou non, cet homme, certes lourdement handicapé, mais ni en fin de vie, ni en souffrance, doit mourir ou non, alors que ses parents crient leur désir de s'occuper de leur fils.
        Demain, nous saurons si l'Europe, toujours si prompte à parler de liberté et de droits, bafoue une fois de plus le droit le plus fondamental, qui fonde tous les autres droits : le droit à la Vie.
        Demain, nous saurons si la peine de mort, tout simplement, est rétablie en Europe. Mais pas n'importe quelle peine de mort, celle qui entend mettre fin à la vie d'êtres innocents. Mais finalement, avec l'avortement, nous savons bien que cette peine de mort n'a jamais été abolie !
        Demain, nous saurons si un homme doit être condamné à mort par la loi des hommes .
 

Et quel est donc le délit commis par Vincent et les milliers  de nos concitoyens qui sont pratiquement dans la même situation?
Hé bien : leur seul "délit" est d'être encore en vie... encore en vie malgré leur handicap, malgré un corps imparfait.
Ils sont coupables d'infliger à leurs proches et à notre société si "parfaite"  leur " état" si éloigné des critères actuels de beauté et de bonne santé.

Ils sont coupables de nous renvoyer une image déformée de l'Homme idéal que nous nous faisons. Ils nous renvoient à nos peurs de la maladie, du handicap, de la souffrance,  à nos angoisses et à notre impuissance et nous ne le supportons pas..
 

Vincent, demain, sera peut être condamné à mort parce qu'il ne nous ressemble pas, parce que certains auront  estimé que sa vie ne vaut plus la peine d’être vécue !
Si c'est le cas, alors sonnera pour nous tous la fin d'un monde: innocence, culpabilité, Bien, Mal seront laissés à la seule appréciation des juges... La loi des hommes, totalement déliée de la loi naturelle, sera amputée de toute notion de justice et de Vérité .
Lorsque la loi ne garantit plus la protection des plus faibles, alors plus aucun homme ne peut se sentir en sécurité.

Est ce de ce monde que nous voulons?

Vincent aujourd'hui est bien vivant... et nous devons le sauver tout simplement.
Il est encore temps : signons  l'appel à sauver Vincent
:

http://www.jesoutiensvincent.com/lappel/sauver-vincent-tout-simplement/

Cécile Edel
Présidente de Choisir la Vie

Tags: