Mafilleestenceinte.fr : Un nouveau site internet pour les parents d’adolescentes enceintes

En ce début d’année, Choisir la vie met en ligne un nouveau site internet, spécialement dédié aux parents confrontés à la grossesse de leur fille adolescente.

Mafilleestenceinte.fr, c’est à la fois une adresse qui met en lien avec des écoutantes, des propositions d’aide concrètes allant du soutien financier aux centres d’accueil, un forum d’entraide et des témoignages relayés par une page facebook.

Répondre à un besoin

« En tant qu’écoutantes, nous nous sommes aperçues que rien n’était fait pour les parents ayant une fille mineure enceinte, explique Ann-Charlotte Taudière, créatrice du site et écoutante pour SOS femmes enceintes*. Certains parents viennent s’exprimer sur des forums internet, mais il n’existe pas de lieu qui leur soit spécifiquement dédié pour les conseiller ». Pourtant, les parents d’une jeune fille mineure enceinte jouent un rôle déterminant au moment où celle-ci se trouve dans une situation délicate. « S’ils choisissent de l’accompagner dans sa maternité, ils peuvent lui permettre de rester insérée socialement, de continuer ses études ou de trouver un travail, de rester en contact avec ses amis » poursuit A.-C. Taudière. Inversement, une réaction de rejet de la part des parents peut avoir des conséquences graves pour la jeune fille, qui peut rapidement se retrouver en situation d’exclusion sociale ou de mal-être durable. Ainsi les conseils et aides des parents sont-ils très précieux pour leur fille ou leur fils, qui est dans une situation de vulnérabilité dans laquelle il est plus difficile de faire un choix.

Les grossesses adolescentes : une réalité plus fréquente qu’on ne le croit

Dans notre société où les premières grossesses sont généralement tardives, les grossesses adolescentes peuvent sembler hors normes. En réalité, c’est un phénomène relativement fréquent puisqu’il concerne quelque 18.000 jeunes filles françaises par an. « Ce phénomène concerne surtout deux types de populations, explique A.-C. Taudière : des jeunes filles dont c’est la culture (Antilles, Maghreb, Amérique latine…) et des jeunes filles dont les motivations psychologiques peuvent être le désir de passer à l’âge adulte, de s’affirmer, le besoin de combler une carence affective… ». Les deux cas de figure donnent lieu à des réactions opposées : dans le premier cas, les grossesses sont généralement bien acceptées par l’entourage, et même attendues. Dans le deuxième, l’environnement, très déstabilisé, se montre souvent hostile à une grossesse à cet âge. Certaines jeunes filles n’hésiteront pas à s’affirmer face à leurs parents mais la plupart, incertaines, seront très dépendantes du positionnement de ceux-ci.

Ecouter, rassurer, aider

« L’objectif du site est d’abord d’écouter les parents paniqués et de les rassurer » explique A.-C. Taudière. Souvent de bonne foi, les parents s’inquiètent pour l’avenir de leur fille, pour ses études… et sont les premiers à exercer une pression sur elle pour qu’elle subisse une IVG, alors que fréquemment « la jeune fille elle-même souhaiterait plutôt garder son enfant » souligne A.-C. Taudière. La finalité du site est donc de pouvoir entrer en dialogue avec ces parents inquiets et dépassés, pour qu’ils trouvent un interlocuteur bienveillant. Ils ont avant tout besoin de savoir qu’il existe de nombreuses d’aides pour une jeune mère en France et de découvrir comment cette grossesse leur offre la possibilité d’un véritable engagement envers leur fille dans la situation difficile qui est la sienne, voire « de renouer un lien quand leurs relations étaient difficiles » rapporte A.-C Taudière.

La page facebook, qui relaye des témoignages et expériences de jeunes mamans, est à ce titre très précieuse, permettant à la jeune fille de trouver des conseils de femmes passées par les mêmes épreuves qu’elle et de rejoindre une petite communauté d’entraide dans sa maternité.

CM

*Antenne d’écoute de Choisir la Vie pour els femmes enceintes en difficulté www.sosfemmesenceintes.fr

Tags: