MANIFESTE POUR LA VIE

Manifeste pour la liberté d’expression sur l’avortement

 

Au nom de tous les enfants conçus, fragiles d’entre les fragiles, sans voix, en possession pourtant de talents et d’espérance et qui ont le droit de grandir pour porter une parcelle de l’avenir,

Au nom de toutes les personnes handicapées de naissance, éternellement fragiles, vies différentes et cabossées qui brillent comme le reflet de notre propre humanité,

Au nom de toutes les femmes enceintes, fragiles, sous pression des uns ou des autres, en situation de détresse et qui s’interrogent sur le mystère de la vie et qui veulent de l’aide pour garder leur bébé,

Au nom de tous les Français, tous plus ou moins fragiles, mais convaincus de la beauté de la vie et qui regarde l’avortement d’abord comme un drame et non un droit,

 

Nous, Marcheurs pour la Vie, en ces jours où l’Espagne montre le chemin à tous les pays européens,

Nous déclarons que rien n’est historiquement irréversible,

Nous déclarons qu’il est temps de mettre un terme aux avortements eugéniques conduisant à des barbaries comme l’éradication des enfants trisomiques

Nous déclarons que des législations d’avant-garde pour  défendre le droit des enfants sont possibles

 

Nous, Marcheurs pour la Vie, en cette veille d’un projet à l’Assemblée Nationale voulant banaliser l’avortement,

Nous déclarons que la détresse des femmes enceintes en 2014 en France est une réalité à laquelle l’avortement n’apporte pas de réponse,

Nous déclarons que l’avortement de convenance et comme moyen de contraception est un immense scandale auquel il faut mettre un terme,

Nous déclarons que l’écoute et l’aide aux femmes enceintes en difficulté sont des devoirs pour toute société civilisée

Nous déclarons que la liberté d’expression sur la réalité de l’avortement, la liberté de dire à chaque femme que des solutions existent pour garder leur bébé, est un droit fondamental qu’on ne laissera pas bâillonner.

Tags: