Pour les experts, Vincent Lambert n’est pas en situation d’obstination déraisonnable

Les experts nommés par le Tribunal Administratif de Châlons-en-Champagne reconnaissent que Vincent Lambert n’est pas en situation d’obstination déraisonnable.

Ce rapport est un tournant.

Ils évoquent également la possibilité d’un transfert vers un établissement spécialisé. « Les experts considèrent que la réponse aux besoins fondamentaux primaires (alimentation, hydratation, émonctoires, prévention cutanée, hygiène de base) ne relève pas pour certains patients en état végétatif avéré, tel que Vincent LAMBERT, de l’acharnement thérapeutique ou d’une obstination déraisonnable » (p. 24 du rapport) Cela corrobore l’avis de nombreux médecins qui s’étaient exprimés dans un grand quotidien (L’appel de 70 médecins : il est manifeste que Vincent Lambert n’est pas en fin de vie). Vincent ne présente pas les caractéristiques d’une personne qui souffre et qui est en fin de vie. (…) « La condition médicale de Monsieur LAMBERT n’est pas unique, ne pose pas de difficultés de prise en charge dans notre pays, n’appelle aucune mesure d’urgence. Il existe en France des structures pouvant l’accueillir jusqu’à sa disparition si le maintien au CHU de Reims s’avérait impossible pour des raisons autres que relevant de la simple technique médicale » (p. 24) Le Comité de soutien, ses amis et sa famille constatent que la seule solution est de faire transférer Vincent dans l’un de ces établissements, ce qu’ils demandent depuis des années. C’est le seul moyen pour que Vincent reçoive des soins adaptés à son état.

Pour la 1ère fois, des experts soulignent que Vincent LAMBERT n'est pas en situation d’acharnement thérapeutique ou d'obstination déraisonnable et évoquent la possibilité d'un transfert de Vincent dans une structure adaptée.

Ces aspects du rapport d'expertise sont peu diffusés... à vous de les DIFFUSER !

contact@jesoutiensvincent.com

Tags: