VIGILANCE: Début des débats sur la fin de Vie!

 

Chers amis,

A l’initiative du gouvernement, les députés ouvrent le débat sur la fin de vie cet après-midi. C’est laproposition de loi des députés Alain Claeys et Jean Leonetti qui servira de base au débat parlementaire. Cette proposition de loi vise à créer de nouveaux droits au patient tels que :

  • Le droit à la sédation profonde et continue jusqu’au décès associé à l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation.
  • L’opposabilité des directives anticipées.
Ces dispositions conduisent à la légalisation de gestes euthanasiques : voir décryptage de l’enjeu ici sur le site d'information sur la bioéthique Gènéthique.

Nous vous proposons de REAGIR :

Marcher pour la vie. Parce que cette proposition de loi est une menace qui pèse sur les personnes âgées, malades, handicapées, les citoyens doivent faire entendre leur voix pour exprimer leur opposition à ces dérives euthanasiquesLa Marche pour la vie, dimanche 25 janvier à 13h30 place de la Bastille à Paris, est l’occasion de manifester votre opposition à ces dérives euthanasiques.

Solliciter votre député. Il est utile et urgent de solliciter votre député pour qu’il se mobilise en faveur de la vie humaine fragile. Les députés de l'opposition susceptibles d'être à même de réagir - ICI les coordonnées de ces députés de l'opposition. A titre informatif, voici un exemple de sollicitation de votre député :

Madame le député, Monsieur le député,
Le débat sur la fin de vie est lancé à l’Assemblée Nationale. Je tiens à vous informer que je serai particulièrement attentif à ce sujet et à votre mobilisation en faveur des personnes vulnérables : handicapées, malades, personnes âgées en fin de vie. J’ai noté que la proposition de loi Claeys-Leonetti consiste à légaliser des gestes euthanasiques contrairement à ce qui est annoncé. Je compte sur vous pour vous mobiliser poule développement des soins palliatifs et contre les dérives euthanasiques. Je vous remercie de votre attention, et vous prie de recevoir mes salutations respectueuses.

Tags: