Madame, Monsieur,

Trouvez-vous normal que quelques personnes puissent imposer au monde entier la légalisation de l’avortement et du suicide assisté ? C’est pourtant bien ce qui risque de se passer si rien n’est fait pour contrer l’activisme de quelques membres du Comité des droits de l’homme, à Genève. Ce Comité de 18 experts a en effet entrepris de rédiger une nouvelle interprétation officielle et universelle du « droit à la vie ». À cette occasion, certains de ses membres veulent y introduire un « droit à la mort » en obligeant les États à légaliser l’avortement à la demande et l’euthanasie. (voir au paragraphe 9 du lien suivant)

http://www.ohchr.org/Documents/HRBodies/CCPR/GCArticle6/GCArticle6_FR.pdf

Malgré trois contre-manifestations déclarées à proximité, samedi 16 septembre 2017, la 13ème marche pour le respect de toute vie humaine a réuni environ 7.500 personnes dans la capitale allemande pour manifester en faveur de la protection des plus faibles, l'accueil de tout enfant, contre l'avortement et la sélection prénatale.

Prier la Vierge Marie !

Le dimanche 8 octobre, nous marcherons sur les sentiers qui mènent du Mérantais à Saint-Lambert où est vénérée une vierge du XIV° siècle « Notre Dame de Vie ».

Prier pour la Vie ! Nous demanderons à Notre Dame de Vie la persévérance et l’ardeur nécessaires à notre engagement en faveur de la Vie. Nous prierons plus particulièrement : pour les enfants à naître pour ceux qui soutiennent les mères en difficultés ou qui luttent pour le respect de la Vie pour les responsables politiques qui élaborent nos lois sur la famille pour toutes les femmes dont le désir de maternité n’est pas encore exaucé. Nous confierons aussi à Notre Dame nos enfants à qui nous avons transmis la Vie.

Indications pratiques pour les pèlerins

Tract Pélerinage pour la Vie

Une journée spécialement organisée par CHOISIR LA VIE (et son antenne "nos mains ne tueront pas") faite pour les étudiants et professionnels de santé.

Une journée sur l'éuthanasie et la sédation terminale qui se veut concrète, pratique, éthique!

En 2016, la 7ème marche annuelle suisse avait été confinée par la police fédérale sur une place de Berne, et la 8ème édition, prévue pour le 17 septembre 2017, a été interdite en la fête fédérale de prière nationale, d'action de grâce et de pénitence ! La manifestation, prévue sous le thème « Prier pour la vie » de tout être humain de la conception à la mort naturelle, devait se dérouler sur les traces du saint national et unificateur du pays, st. Nicolas de Flue, mais les deux communes concernées et le canton n'ont pas donné leur accord, et un premier recours en justice n'a pas abouti. Les communes disent craindre pour la tranquillité des pèlerins et redouter des troubles à l'ordre public par des contre-manifestants.

S'abonner à Front page feed